Guide des facteurs de préparation

Votre score de préparation est calculé à partir de huit facteurs et vous indique dans quelle mesure vous êtes prêt·e à affronter votre journée.

Ce guide vous présente chacun de ces facteurs de préparation, leurs caractéristiques et la façon dont ils sont mesurés. Nous vous proposons ensuite une trame générale ainsi que des points de réflexion à garder à l'esprit concernant vos facteurs, afin de pouvoir tirer le meilleur parti de chacun d'entre eux.

Sachez que vos valeurs moyennes personnelles sont prises en compte dans l'analyse de votre niveau de préparation. Oura a besoin d'environ deux semaines pour déterminer vos valeurs moyennes concernant l'ensemble des critères de récupération énumérés ci-dessous. Une fois les moyennes établies, Oura évalue les relevés quotidiens en fonction de celles-ci.

* Gardez à l'esprit que la notion de "long terme fait référence aux données personnelles collectées au cours des deux derniers mois.

Facteurs de préparation

1. Température corporelle

Définition et mesure

Variation de votre température corporelle de la nuit dernière par rapport à votre température corporelle nocturne moyenne à long terme*.

À retenir

L'application vous demandera de faire preuve de vigilance si votre température corporelle dépasse les valeurs habituelles. Concernant les moyennes à long terme, on considère comme normale une température comprise entre 35,5 °C et 37,4 °C (95,9 °F - 99,3 °F). Néanmoins, dans la mesure où chacun a ses propres particularités, il est possible que vous vous situiez en dehors de cette plage. C'est la raison pour laquelle Oura relève votre température corporelle en continu afin de déterminer vos propres valeurs de référence ainsi que tout écart toléré par rapport à votre moyenne. Il est tout à fait normal que votre température corporelle fluctue au quotidien, mais lorsqu'elle dépasse votre plage habituelle, votre score de préparation diminue.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce facteur, veuillez consulter notre article consacré à la température corporelle

2. Sommeil

Définition et mesure

* Si vous utilisez Android, ce facteur apparaîtra sous le nom de "Nuit précédente" jusqu'à ce que la fonctionnalité de détection des siestes soit disponible sur votre système d'exploitation. 

Le facteur Sommeil compare le sommeil total de la "journée de sommeil" en cours (siestes confirmées incluses) à la quantité de sommeil normale à long terme*. Avant d'entrer dans les détails, faisons d'abord le point : votre "journée de sommeil" s'étend de 18 heures à 18 heures. C'est ainsi qu'Oura suit habituellement votre accumulation de sommeil total. Oura surveille ainsi votre sommeil afin d'éviter que vous ne receviez un nouveau score de sommeil ou de préparation trop tard dans la soirée si vous décidez de confirmer une sieste détectée par votre anneau après 18 heures. Votre facteur Sommeil vous est totalement dédié dans la mesure où il vérifie votre score de sommeil pour la journée de sommeil en cours avant de le comparer à votre score de sommeil moyen à long terme*. 

À retenir

Un score de 80 correspond au seuil à partir duquel vous dormez de façon optimale et améliorez votre niveau de préparation. Le facteur Sommeil vous aide à atteindre régulièrement un score de sommeil égal ou supérieur à 80. Le fait que votre facteur Sommeil affiche la mention "Prudence" indique que la qualité de votre sommeil est compromise et qu'il convient d'en faire une priorité pour les prochains jours, jusqu'à ce que vous retrouviez un bon équilibre. Vous pouvez, par exemple, donner un coup de pouce à ce facteur en vous couchant légèrement plus tôt, en éteignant votre réveil pour les prochains jours ou en faisant une sieste si nécessaire. 

3. Bilan de la VFC

Définition et mesure

Le bilan de la VFC détermine le degré de récupération de votre corps "ces derniers temps", c'est-à-dire au cours des 14 derniers jours. Le bilan de la VFC consiste à comparer votre VFC moyenne des 14 derniers jours à votre moyenne à long terme*, les derniers jours revêtant davantage d'importance. Ainsi, les informations relatives à la VFC produites à une date proche de la date actuelle auront un impact plus important sur votre bilan de VFC que celles relevées il y a plus d'une semaine. 

À retenir

Le bilan de la VFC adopte une vision à long terme de votre état de stress et de récupération. L'objectif de ce facteur est d'indiquer la façon dont votre niveau de stress et de récupération au quotidien a évolué au cours des deux dernières semaines. Le suivi de votre bilan de VFC vous aide à identifier les effets négatifs des facteurs de stress prolongés, tels que le surentraînement ou la maladie, et les effets positifs des activités de récupération et du repos. Les variations à plus long terme (env. deux mois) du bilan de VFC peuvent également révéler un ajustement de votre forme physique générale, de votre résistance au stress ou de vos capacités de récupération au fil du temps.  

Vous pouvez également recevoir occasionnellement des informations sur votre bilan de VFC dans l'onglet Accueil, en fonction de la valeur de votre facteur. Ces informations peuvent vous renseigner sur les jours idéaux pour pratiquer une activité intensive, légère ou limitée, dans le but de vous aider à stimuler ou à tirer parti de votre score de bilan de VFC actuel. 

* Sachez que ce facteur est différent de l'évaluation de la VFC (prudence, bon ou optimal) qui apparaît dans Tendances et reflète votre VFC moyenne des 7 derniers jours par rapport à votre moyenne sur deux mois. 

4. Bilan de sommeil

Définition et mesure

Ce facteur évalue la qualité de votre sommeil au cours des 14 derniers jours par rapport à votre moyenne à long terme*, les dernières nuits de sommeil ayant un impact plus important sur votre score. En d'autres termes, si vous avez mal dormi la nuit précédente, cela aura des répercussions plus importantes sur votre bilan de sommeil que si vous avez mal dormi une semaine avant. Son but est de vous rappeler que vous devez faire de votre sommeil pour la nuit à venir une priorité immédiate avant que le manque de sommeil ne commence à s'accumuler.

À retenir

Il vous sera demandé de prêter attention à votre bilan de sommeil si vous dormez moins que d'habitude ou moins que la moyenne préconisée pour une personne de votre âge. À titre d'information, selon l'Académie américaine de la médecine du sommeil, un adulte moyen devrait dormir entre sept et neuf heures par nuit pour être en bonne santé.

5. Activité du jour précédent

Définition et mesure

Ce facteur vise à ce que vous répondiez à la question suivante : "Comment mes activités d'hier se sont-elles répercutées sur mon état de préparation pour aujourd'hui ?". En d'autres termes, quel est l'impact des contraintes que j'ai imposées à mon corps hier sur mon état actuel ? L'activité du jour précédent regroupe l'ensemble de vos activités et de votre période de sédentarité (d'inactivité) de la veille et les compare avec vos moyennes à long terme* et les valeurs quotidiennes recommandées de mouvement physique.

À retenir

Votre score de préparation diminuera si vous avez été très inactif la veille. Une période d'inactivité quotidienne de cinq à huit heures ou moins aura un effet positif sur vos scores d'activité et de préparation. Nous conseillons généralement aux utilisateurs de garder cela à l'esprit s'ils souhaitent faire suffisamment d'exercice au quotidien. Votre score de préparation diminuera également si vous pratiquez une activité intense ou que votre niveau d'activité est élevé. Notez toutefois que les activités physiques éprouvantes amélioreront probablement votre niveau de préparation à l'avenir, à mesure que vous renforcerez vos capacités cardiovasculaires et que vous augmenterez vos capacités de préparation.

Votre score de préparation augmentera si vous ne pratiquez aucune activité intense sans pour autant rester totalement inactif. En d'autres termes, si vous entreprenez quelque chose qui met votre corps en mouvement sans vous imposer trop d'efforts.

6. Bilan d'activité

Définition et mesure

Ce facteur vise à ce que vous répondiez à la question suivante : "Sur la base de mes niveaux d'activité récents, quelle charge mon corps a-t-il subie ?". Le bilan d'activité permet de comparer vos niveaux d'activité moyens au cours des 14 derniers jours (les derniers jours étant prioritaires) à vos niveaux d'activité à long terme* au cours des deux derniers mois.

À retenir

Des scores de bilan d'activité plus faibles feront baisser votre niveau de préparation, car vous en faites trop ou pas assez. Cette méthode vous permet de vous demander si une surcharge ou une sous-charge d'entraînement est à l'origine de la diminution de votre bilan d'activité. De manière générale, il s'agit d'observer une évolution entre les différentes zones d'intensité d'entraînement et de récupération. L'objectif n'est pas de stabiliser le bilan d'activité : à l'inverse, si vous remarquez des variations, c'est que vous vous en sortez bien.

7. Fréquence cardiaque au repos

Définition et mesure

Votre fréquence cardiaque au repos (FCR) est établie en comparant votre fréquence cardiaque moyenne la plus basse de la nuit précédente à votre moyenne à long terme*.

À retenir

Une fréquence cardiaque moyenne au repos comprise entre 40 et 100 bpm (battements par minute) est considérée comme normale. Les écarts individuels se situent généralement entre 3 et 5 bpm au-dessus ou au-dessous de votre moyenne, mais ils peuvent assurément varier en fonction de vos repères personnels. En règle générale, vous constaterez une réduction de votre score de facteur FCR si votre FCR moyenne de la nuit précédente est supérieure d'environ 3 à 5 bpm (manifestation d'un stress excessif pour l'organisme) à la normale ou inférieure d'environ 10 à 15 bpm (manifestation de léthargie et de stimulation limitée du système nerveux) à la normale. Chez la plupart des individus, le meilleur moyen de trouver l'équilibre est de se maintenir entre 0 et 10 bpm en dessous de sa moyenne, ce qui tend à indiquer que votre corps récupère normalement et que vous vous trouvez dans les meilleures conditions pour aborder la journée.

L'objectif de ce facteur est de vous aider à reconnaître des fréquences cardiaques nocturnes supérieures à la normale ou exceptionnellement basses, en fonction de vos valeurs de référence personnelles et de vos plages habituelles.

8. Indice de récupération

Définition et mesure

Ce facteur vise à ce que vous répondiez à la question suivante : "Mon corps a-t-il eu suffisamment de temps pour se régénérer la nuit dernière ?". L'indice de récupération correspond à la durée de votre sommeil une fois votre fréquence cardiaque au repos (FCR) stabilisée. La fréquence cardiaque se stabilise une fois que vous avez atteint une FCR se situant à moins de 3 bpm de votre fréquence cardiaque la plus basse pendant la nuit. Le temps écoulé après stabilisation de la fréquence cardiaque est comparé à votre moyenne à long terme* et à la recommandation d'Oura, à savoir au moins six heures. Les heures qui suivent la stabilisation de la FCR sont généralement considérées comme des "minutes de recharge" pour votre organisme. 

À retenir

Accumuler un grand nombre de minutes de recharge pendant la nuit vous met dans les meilleures conditions pour relever les défis de la journée à venir. Cela se traduira par une augmentation de votre score de préparation.

Ce score de facteur sert à vous orienter vers un mode de vie dans lequel votre FCR se stabilise durant la première moitié de la nuit. Plus vite votre FCR atteint un niveau bas pendant la nuit, plus vous avez de chances de bénéficier de minutes de recharge, ce qui vous permet d'aborder la journée avec suffisamment d'énergie. Notez que si votre FCR n'atteint pas un niveau bas avant la deuxième moitié ou vers la fin de la nuit (c'est-à-dire que le graphique de votre FCR présente une pente descendante constante), le nombre de vos minutes de recharge sera extrêmement faible, ce qui se traduira par un score de préparation faible.

Pour en savoir plus sur votre score de préparation, consultez cet article.

Cet article vous a-t-il été utile ? Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 179 sur 187
Vous avez d'autres questions ? Cliquez ici pour en savoir plus.
Revenir en haut de la page