Interprétez vos graphiques de sommeil

Nous partageons ci-dessous quelques objets clé éléments clés à surveiller et à garder à l’esprit lors de l’interprétation des graphiques visibles dans votre onglet Icon_Moon.png « Sommeil ». On retrouve : 

  • Votre hypnogramme des phases du sommeil
  • Le graphique des mouvements de votre sommeil

N’hésitez pas à suivre vos propres données Oura ou à utiliser les images incluses comme références.

Partie 1.  

Votre hypnogramme des phases du sommeil. 

Ce qu’il faut optimiser 

1. Dans l’idéal, trois à cinq cycles du sommeil complets d’env. 90 minutes.

Comment identifier un cycle du sommeil dans vos données ? Recherchez des groupes de sommeil léger, profond et paradoxal, indiquant que vous avez passé du temps dans chacun d’eux, l’un après l’autre. Il n’est pas nécessaire de faire une fixation sur ce point, mais plus vous pouvez identifier de cycles de sommeil complets, mieux c’est. Dans l’exemple inclus, vous verrez que certains cycles de sommeil ne comprennent pas les trois stades ou n’atteignent pas un intervalle de ~90 minutes, et c’est tout à fait normal. Nous ne pouvons pas attendre de nos corps et esprits qu’ils soient tout le temps parfaits.

mceclip0.png

2. Une bonne répartition du temps pour chaque phase (léger, profond et paradoxal).

Dans l’idéal, le temps que vous passez dans chaque phase du sommeil au cours d’une nuit devrait se situer quelque part entre les pourcentages suivants (voir l’image ci-dessous pour une référence visuelle).

  • Éveil : 2-5 %
  • Léger : 45-55% 
  • Profond : 13-23 %
  • Paradoxal : 20-25 %

Average-Time-REM-Deep-Sleep-1024x470.png

Cependant, sachant que tous les corps et les esprits sont incroyablement uniques, vos phases du sommeil ne correspondent pas nécessairement à ces moyennes, et probablement pas de façon régulière. Voici ce que vous pouvez surveiller à la place :

  • Moins de temps d’éveil, ou des « barres horizontales blanches » visibles sur votre hypnogramme de sommeil (c’est-à-dire le tracé de la nuit) ainsi que dans le graphique en haut de l’écran de l’onglet Sommeil.Icon_Moon.png
  • Plus de temps passé lors des phases du sommeil réparatrices (c.-à-d., sommeil profond et paradoxal).
  • Rechercher plus et plus longtemps les « barres horizontales bleu foncé » sur votre hypnogramme de sommeil afin d’identifier l’augmentation du temps passé en phase de sommeil profond. Plus de phases concentrées de sommeil profond ont tendance à apparaître au cours de la 1ère moitié de la nuit—bien que ce ne soit pas toujours le cas.
  • Rechercher plus et plus longtemps les « barres horizontales bleu foncé » sur votre hypnogramme de sommeil afin d’identifier l’augmentation du temps passé en phase de sommeil paradoxal. Plus de phases concentrées de sommeil paradoxal ont tendance à apparaître au cours de la 2nde moitié de la nuit—bien que ce ne soit pas toujours le cas.

Group_93.png

  • Veuillez noter : le sommeil léger n’est pas du « sommeil perdu ». La moitié de votre temps de sommeil, si ce n’est plus, se situe dans cette phase et il est tout aussi important pour vous permettre de vous sentir bien reposé et prêt à affronter chaque journée.
  • En faisant défiler le graphique situé tout en haut de l’onglet « Sommeil » Icon_Moon.png, vous pouvez observer l’évolution de la répartition du temps passé à chaque stade au fil du temps. Il est possible que vous repériez des jours ou semaines récents pour lesquels les phases du sommeil sont plus ou moins idéalement réparties. Notez toutefois qu’une approche plus ciblée de l’étude de vos habitudes de sommeil et de leur évolution dans le temps peut être exploitée en utilisant les tendances.

3. Une valeur du temps de sommeil (indiquée sur le lettrage au-dessus de votre hypnogramme) qui tombe n’importe où entre les 7 à 9 heures de sommeil recommandées.

Veuillez noter, il y a une différence avec la valeur de la durée totale, qui inclut également le temps où vous êtes éveillé au cours de votre nuit.

Cela peut aussi varier en fonction des facteurs du style de vie, de la génétique, des impressions subjectives, etc. Par exemple, certaines personnes trouvent qu’elles sont au meilleur de leur forme mentale, émotionnelle et physique avec légèrement moins de 7 heures de sommeil. Si vous êtes malade ou manquez de sommeil, souffrez d’une maladie chronique, êtes enceinte, parmi d’autres circonstances de style de vie—vous pourriez avoir besoin de plus de 9 heures de sommeil et c’est parfaitement compréhensible. Comme toujours, Oura prône que vous tapiez, écoutiez votre corps et agissez en fonction de ce qui est le mieux pour votre bien-être entier.

Ce qu’il faut surveiller

Plus de sommeil paradoxal que d’habitude

Cela peut être un signe que vous récupérez d’un manque de sommeil prolongé dans le temps. Voir ici 7 astuces pour améliorer votre accumulation régulière de sommeil paradoxal. 

Plus profond que d’habitude

Ceci peut être dû à une séance de sport récente difficile, ou à des changements de comportement que vous avez mis en place pour améliorer la qualité de votre sommeil comme limiter l’utilisation des appareils électroniques la nuit, arrêter la consommation de caféine à 14 heures, pratiquer la méditation ou mettre en place des horaires de coucher et de lever réguliers. Voir ici 5 manières supplémentaires pour booster votre sommeil profond. 

Partie 2 : 

Le graphique des mouvements de votre sommeil

Ce qu’il faut surveiller

1. Pour simplifier, moins il y a de lignes verticales sur votre graphique des mouvements de votre sommeil, mieux c’est.

Si vous voyez des traits verticaux sur votre graphique de mouvements, plus ils sont courts, mieux c’est.

2. Les lignes verticales les plus longues et de couleur blanche indiquent des mouvements importants et montrent que vous étiez réveillé à ce moment-là.

Sur votre hypnogramme, vous pourriez également voir ces longues lignes blanches en alignement avec votre temps d’éveil (i.e. trace nocturne). 

Mouvements de moyenneimportance :

mceclip1.png

3. Toute ligne grise de longueur moyenne ou courte peuvent indiquer que vous bougez et vous tournez—ou que vous vous déplacez légèrement au cours de votre nuit.

Bien qu’elles n’aient pas autant d’impact sur votre repos général que les longues lignes blanches, elles peuvent tout de même avoir un impact si vous en accumulez suffisamment entre le moment où vous vous couchez sur votre oreiller et celui où vous vous réveillez.

Mouvements très faibles :

mceclip4.png

En vous levant, vous êtes susceptible de remarquer que peu ou aucune ligne verticale sur votre graphique des mouvements de votre sommeil n’est visible, signifiant que votre pourcentage de temps d’éveil est plus faible, tandis que les pourcentages de sommeil profond et de sommeil paradoxal peuvent être plus élevés. Cela indique moins de mouvements au cours de la nuit et de perturbations du sommeil, la qualité et quantité de votre repos sont plus élevées. Vous pouvez vérifier cela directement en comparant votre hypnogramme de sommeil et celui des mouvements de votre sommeil sur votre application Oura—comme leurs cartes sont empilées les unes au-dessus des autres pour une meilleure visibilité.

Vous pouvez également voir comment votre niveau de récupération se coordonne les nuits avec un graphique affichant de nombreux mouvements comparé à peu voire aucun mouvement détecté. Cliquez de suite sur votre graphique de mouvements si vous voyez votre niveau de récupération réglé sur « Prudence » n’importe quel jour (ou vice-versa) pour observer cette relation potentielle dans vos données.

Cet article vous a-t-il été utile ? Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 98 sur 110
Vous avez d'autres questions ? Cliquez ici pour en savoir plus.
Revenir en haut de la page