Introduction à la température corporelle

Dans cet article, nous abordons tout ce qui concerne la température de votre corps. Si vous voulez savoir comment Oura mesure la température corporelle, pourquoi il est important de suivre les fluctuations ou comment interpréter les changements à l’aide des vues Moyenne journalière et Tendances de votre application Oura, vous êtes au bon endroit.

Comment Oura mesure la température corporelle

La température est l’un de vos principaux signes vitaux et un indicateur clé de l’état de votre corps. Oura mesure la température de votre corps toutes les minutes, directement à partir de la peau de votre doigt - de cette façon, Oura est capable de saisir une image complète des changements dans votre corps. La plupart des appareils ne mesurent pas la température corporelle et, lorsqu’ils le font, beaucoup utilisent des capteurs tournés vers l’extérieur pour évaluer votre température en fonction de l’environnement extérieur ou l’estimer en fonction de votre fréquence cardiaque. De plus, les appareils qui se portent au poignet sont plus lourds et plus susceptibles de bouger, ce qui les expose à la température ambiante. L’anneau, quant à lui, a un profil minimal et peut suivre les changements de température avec agilité, car son capteur de température NTC (coefficient de température négatif) est toujours en contact étroit avec la peau. 

N’oubliez pas que l’application Oura s’appuie sur la température moyenne de votre nuit. En effet, la nuit, votre corps est dans son état le plus stable. Au cours de la journée, la température de votre corps est soumise aux changements constants de votre environnement et des choix que vous faites (par ex. la consommation d’aliments et de boissons ou une promenade en plein air), ce qui peut brouiller vos données par un excès de « bruit ». Compte tenu de cela, la nuit est la meilleure occasion de se faire une idée précise de l’état actuel de votre organisme et de son bien-être général.

Dans l’application Oura, votre température corporelle quotidienne apparaît dans l’onglet Préparation Icon_Readiness.png et répond à la question suivante : « De combien ma température corporelle est-elle supérieure ou inférieure aujourd’hui par rapport aux jours et semaines précédents ? ».

Group_154.png

Cette valeur indique de combien la température corporelle de votre dernière nuit de sommeil a changé, dans un sens positif ou négatif, par rapport à votre moyenne à long terme (par exemple, elle est de +0,3° ou -0,2° aujourd’hui par rapport à votre température corporelle normale).

Vous pouvez également consulter votre température corporelle en accédant à Tendances Icon_Trends.png, qui se trouve dans le menu Icon_Bars.png situé dans le coin supérieur gauche de votre onglet Accueil Icon_Home.png. En ouvrant Tendances, vous verrez un quadrant Température affiché au milieu de l’écran. Ici, vous verrez l’écart de votre température corporelle nocturne par rapport à votre moyenne à long terme, affiché en gros caractères. Vous verrez une petite flèche Tendances à droite de cette valeur, qui indique si votre température corporelle a augmenté ou diminué par rapport au jour précédent. Vous recevrez également une note (attention, bon ou optimal), qui correspond au score du facteur de température corporelle qui se trouve dans votre onglet Préparation Icon_Readiness.png.

Appuyez sur la flèche Icon_Arrow_Right.png dans le coin supérieur droit du quadrant Température pour obtenir une vue plus détaillée des fluctuations de votre température corporelle quotidienne au fil du temps. Vous trouverez ci-dessous de plus amples informations sur la manière d’interpréter et de comprendre ces changements. 

Interpréter votre température corporelle  

Nous conseillons aux utilisateurs d’Oura d’être attentifs à toute fluctuation supérieure à 0,5°C / 0,90 °F, que ce soit dans le sens positif ou négatif. Tout changement supérieur à cette valeur peut indiquer que quelque chose met votre organisme à l’épreuve — c’est pourquoi nous vous recommandons de prêter attention à ces circonstances. Soyez à l’écoute de votre corps si vous remarquez quelque chose d’inhabituel et prenez le temps de vous reposer et de prendre soin de vous si vous le jugez nécessaire.

Plus précisément, la température peut être utilisée pour identifier la tension et la récupération, les maladies émergentes et les phases du cycle menstruel. Vous en saurez plus sur chacun de ces éléments ci-dessous. 

1. Si vous vous entraînez, la température corporelle peut vous aider à repérer les signes d’effort et de récupération. Si vous poussez votre corps à bout, vous verrez probablement des températures légèrement élevées, car votre organisme fournit plus d’efforts que d’habitude pour récupérer grâce à son processus de récupération naturel. Une fois que votre température revient à la valeur de base, c’est un signe de rétablissement.

2. Si vous ne sentez pas en forme, la température corporelle peut vous aider à surveiller votre état de santé. L’élévation de votre température corporelle, ainsi que d’autres symptômes de maladie tels que les maux de tête, la fatigue, la congestion ou les maux de gorge, est probablement le signe que votre organisme a activé des processus de régulation, tels que la fièvre, liés à la stimulation de la réponse immunitaire de votre corps.

N’oubliez pas que l’augmentation de votre température corporelle due à une maladie peut également entraîner des changements dans d’autres paramètres visibles dans les données Oura, notamment :

  • Augmentation de la fréquence respiratoire Icon_Lungs.png d’environ 2 respirations par minute par rapport à votre moyenne normale.
  • Augmentation de la fréquence cardiaque au repos Icon_Heart.png et/ou diminution de la variabilité de la fréquence cardiaque Icon_HRV.png, car l’organisme fait appel au système nerveux sympathique (« combat ou fuite ») pour combattre divers éléments de maladie tels que les bactéries, les virus, etc.
  • Une extension du temps passé en sommeil profond, le stade du sommeil le plus réparateur physiquement, qui tend à se produire parallèlement à une période de récupération nécessaire.

Veillez à rester attentif à ces changements relationnels si vous remarquez une hausse de la température corporelle et si vous cherchez à évaluer d’autres signes émergents de maladie.

3. Si vous suivez les schémas du cycle menstruel, vous pouvez également utiliser les variations de la température corporelle pour comprendre dans quelle phase du cycle menstruel vous vous trouvez. Les détails seront abordés plus en détail dans la section au bas de cet article, mais le principal avantage est lié à la prise de conscience.

Oura n’est pas destinée au suivi de la fertilité, mais savoir où vous en êtes dans votre cycle peut avoir des avantages majeurs pour votre mode de vie, car chaque phase est associée à des changements hormonaux différents. Savoir comment son corps peut se sentir ou réagir à certains moments du mois est un outil extrêmement utile pour toutes les personnes qui ont leurs règles. Il vous permet d’agir en conséquence, en fonction de vos besoins personnels.

N’oubliez pas :

  • la mesure de la température corporelle est légèrement différente des autres mesures de votre application Oura, car elle n'est prise en compte pour établir vos scores que lorsque la température corporelle est anormale. Cela signifie que la température corporelle ne peut que diminuer votre score de préparation, et non l’augmenter. Si vous remarquez des pics significatifs qui se situent clairement en dehors de votre fourchette normale (par exemple, en raison d’une maladie), vous constaterez une baisse du score de préparation.
  • Si vous remarquez des changements de température cutanée inférieurs à la moyenne, cela est probablement dû à des modifications de votre système de régulation interne, qui peuvent être dues à des circonstances telles qu’une faible circulation sanguine périphérique (circulation sanguine dans les bras, les mains, les jambes et les pieds), l’exposition à des températures environnementales fraîches ou le fait d’être dans la phase folliculaire du cycle menstruel.
  • Oura tient compte des changements de température qui se produisent en raison du cycle menstruel naturel. Vous serez discrètement informée, au lieu d’être mise en garde comme souvent, de toute élévation de température relative aux phases du cycle menstruel.  

Utiliser les tendances de la température corporelle

Vous pouvez visualiser les tendances de votre température corporelle en utilisant deux vues différentes.

Pour y accéder, il suffit de cliquer sur l’onglet Préparation Icon_Readiness.png et de sélectionner Température corporelle dans le quadrant situé au-dessus de votre score d’état de préparation.

La vue Moyenne journalière se concentre sur les changements de température à court terme et est optimale pour suivre les réactions aiguës du corps. Elle affiche la même valeur que celle que vous voyez dans votre onglet Préparation pour chaque nuit. La vue Moyenne journalière est idéale pour repérer les moments où quelque chose commence à surcharger votre organisme, afin que vous puissiez donner la priorité au repos et à la récupération. Cela s’applique à la surveillance des maladies émergentes et à tout type de pression sur le corps, qu’elle soit physique, mentale ou émotionnelle.

mceclip0.png

La vue Tendances est conçue pour vous aider à repérer les tendances de votre température dans le temps. L’utilisation de la vue Tendances vous permet de répondre à des questions telles que : Comment ma température corporelle change-t-elle au cours du mois ? » et, plus spécifiquement pour celles qui ont leurs règles, « Quand est-ce que je commence à ovuler et à quel moment mes menstruations arrivent chaque mois ? ». Chaque date affiche une moyenne pondérée de la variation de votre température corporelle par rapport à vos valeurs de référence, sur une fenêtre de trois jours. Cela signifie que les jours plus proches de la date du jour auront un impact plus important sur vos relevés.

mceclip1.png

Température de la peau et température centrale

Il est important de noter qu’Oura mesure la température corporelle de la peau, ce qui n’est pas la même chose que la température basale ou centrale (généralement estimée à l’aide d’un thermomètre oral). Vous savez peut-être déjà que la température centrale s’élève sensiblement en dehors de sa plage habituelle lorsque votre corps est soumis à un stress (par ex. en cas de maladie). Il en va de même pour la température de la peau. En d’autres termes, les augmentations de la température centrale coïncident presque toujours avec des augmentations de la température cutanée, ce qui fait de la température cutanée un outil de mesure fiable pour comprendre comment votre organisme s’adapte à différentes circonstances. Comme la prise de température par voie orale à intervalles réguliers au cours de la journée peut s’avérer peu pratique, Oura offre une solution fiable et non intrusive pour rester à l’écoute de vos changements corporels et évaluer votre état de santé actuel. 

Consultez l’article de The Pulse sur la façon dont Oura mesure la température pour mieux comprendre comment la température corporelle de la peau reflète ce qui se passe à l’intérieur de votre corps.

Suivi des cycles menstruels

Comme indiqué dans les sections ci-dessus, vous pouvez, le cas échéant, utiliser la vue Tendances pour gérer votre cycle menstruel. Pour ce faire, vous pouvez rechercher les changements de température corporelle en dessous de vos valeurs de référence (la ligne horizontale à points gris située directement sous +0,0 sur votre graphique Tendances) pour signaler que vous êtes en phase folliculaire (les ~14 jours précédant l’ovulation). En revanche, en observant les changements de température par rapport à vos valeurs de référence, vous pouvez déterminer quand vous êtes dans la phase lutéale (les ~14 jours suivant l’ovulation). Veuillez noter que si vous prenez actuellement une contraception hormonale, ces modèles ne s’appliquent pas nécessairement à vous.

Plus particulièrement :

  • Vous êtes susceptible d’observer votre température corporelle la plus basse environ un jour avant le début de l’ovulation.
  • Pendant et après l’ovulation, la température corporelle continue à augmenter pendant la première moitié de la phase lutéale en raison de la libération de progestérone. Lorsque le taux de progestérone commence à diminuer à mi-chemin de la phase lutéale, la température corporelle commence à se stabiliser vers vos valeurs de référence.
  • Gardez à l’esprit que le pic initial de température corporelle que vous observez représente probablement le début de l’ovulation. Bien qu’Oura ne soit pas un dispositif de suivi de la fécondité, il s’agit d’un élément auquel vous pouvez rester attentive, en fonction de vos priorités.

Savoir quand vous approchez de la phase lutéale de votre cycle ou quand vous vous trouvez dans cette phase peut être utile pour celles qui souffrent des symptômes du syndrome prémenstruel (SPM), car c’est à ce moment qu’ils ont tendance à se produire.

Consultez The Pulse pour en savoir plus sur les nombreuses différences qui existent entre les cycles menstruels, sur les raisons pour lesquelles il est particulièrement intéressant de suivre le vôtre et sur la manière de mieux comprendre le fonctionnement de votre organisme grâce à Oura.

L’exactitude des données de température d’Oura

Une étude menée par l’équipe scientifique d’Oura a révélé que le capteur de température d’Oura offre des performances dignes de la recherche dans des conditions de laboratoire, reste précis dans des conditions réelles et reflète les changements de votre physiologie, et non de votre environnement. Chacune de ces conclusions est détaillée ci-dessous.  

  • Les mesures de température de l’anneau Oura correspondaient aux performances des iButtons standard de la recherche, avec une précision de 0,13°C par minute. 
  • 16 personnes qui ont porté à la fois des iButtons et des anneaux Oura pendant une semaine ont pu constaté qu’Oura continuait à égaler les performances des iButtons (r² > 0,92) tout au long de l’ensemble des événements de leur vie, y compris l’exercice, la douche, la cuisine, le travail, etc. 
  • Dans une analyse incluant les capteurs iButton portés au doigt, ainsi qu’un « capteur environnemental » qui a voyagé avec ces mêmes 16 participants, les résultats ont révélé que l’anneau Oura et l’iButton du doigt correspondent à 92 % (r² > 0,92), mais que les informations sur la température provenant du doigt ne sont pas corrélées à la température de l’environnement ; 0,1 % (r²=0,001). 

Veuillez consulter notre article de blog pour plus de détails sur l’étude et ses implications futures.

Pour en savoir plus sur la température corporelle chez Oura, regardez cette vidéo.

Cet article vous a-t-il été utile ? Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 285 sur 382
Vous avez d'autres questions ? Cliquez ici pour en savoir plus.
Revenir en haut de la page