Introduction à la fréquence respiratoire

Vous souhaitez en savoir plus sur votre fréquence respiratoire dans Oura ? Dans cet article, nous verrons comment Oura mesure ce paramètre, nous proposerons des suggestions pour interpréter les changements de votre fréquence respiratoire et nous discuterons de la précision de notre approche.

Comment la fréquence respiratoire est-elle mesurée dans Oura ?

La fréquence respiratoire affichée dans votre application Oura indique le nombre de respirations par minute que vous avez prises en moyenne au cours de la nuit précédente. Cette valeur se trouve dans l’onglet Préparation Icon_Readiness.png et dans Tendances Icon_Trends.png

Group_138.png

Oura estime la fréquence respiratoire au repos grâce aux variations minute par minute de votre fréquence cardiaque nocturne. Ce calcul est possible, car votre cœur et vos poumons sont étroitement liés par un processus appelé arythmie du sinus respiratoire. Cette relation révèle ce qui suit :

  •  Quand vous inspirez, votre rythme cardiaque augmente.
  •  Quand vous expirez, votre rythme cardiaque ralentit.

Comme Oura est capable de mesurer avec précision la forme d’onde du pouls produite par chacun de vos battements cardiaques grâce aux capteurs PPG situés à l’intérieur de votre anneau, il peut également mesurer correctement la distance entre des battements cardiaques consécutifs en millisecondes. Cette distance est également connue sous le nom d’intervalle entre les battements (IBI). Si vous êtes familier avec la variabilité de la fréquence cardiaque (VFC), les IIB sont les éléments constitutifs de la VFC.

En cartographiant les valeurs d’IIB au cours d’une nuit, un schéma « ascendant et descendant » se forme progressivement. Consultez l’image ci-dessous pour le visualiser.

16872622-371E-479E-8BE8-CD0986314EC7_1_201_a.jpeg

En opposition directe avec la relation arythmie sinusale respiratoire décrite précédemment, lorsque vous observez une diminution des valeurs IIB, cela indique que vous inspirez. Lorsque vous observez une augmentation des valeurs IIB, cela signifie que vous êtes en train de respirer. Chaque augmentation et diminution qui se produisent ensemble dans la fiche visuelle des valeurs IIB équivaut à une respiration (ces dernières apparaissent sous forme de « pointes » semblables à des pics montagneux). Comme chaque « pic » de la fiche représente une respiration, en mesurant le nombre de fois où ce schéma se produit chaque minute pendant la nuit, on peut déterminer votre fréquence respiratoire moyenne.

Interpréter votre fréquence respiratoire

La fréquence respiratoire moyenne d’un adulte en bonne santé est de 12 à 20 respirations par minute. Les variations de votre fréquence respiratoire moyenne ont tendance à être assez faibles d’une nuit à l’autre (entre 1 et 2 respirations par minute). En effet, la quantité d’oxygène dont vous avez besoin au repos est susceptible de rester constante, ce qui fait de la fréquence respiratoire une mesure très stable. Un écart de votre fréquence respiratoire supérieur à deux respirations par minute par rapport à votre moyenne (comme le montre l’exemple ci-dessous) est un signe auquel il faut prêter attention.

Group_139.png

Il est essentiel de noter que la fréquence respiratoire est individuelle. Vous devez comparer les changements à vos valeurs de référence et non aux données d’autres personnes. Connaître votre fréquence respiratoire moyenne, ainsi que vos fluctuations typiques dans Oura, peut vous aider à identifier un changement qui se situe en dehors de vos valeurs normales.

Si votre fréquence respiratoire est plus élevée que vos valeurs de référence, cela peut être un signe que votre corps est sous tension.

Voici des causes potentielles d’augmentation de la fréquence respiratoire :

  •  Réaction à une maladie : La fréquence respiratoire est susceptible d’augmenter avec l’élévation de la fréquence cardiaque au repos et la diminution de la variabilité de la fréquence cardiaque lorsque vous tombez malade. Si vous luttez contre une infection des voies respiratoires (par exemple, une bronchite), l’augmentation de la fréquence respiratoire est liée aux dommages à court terme causés à l’intérieur des poumons. Comme ces types d’infections touchent souvent les cellules où s’effectue l’échange de gaz entre l’air et vos poumons, le processus d’échange d’oxygène et de CO2 devient naturellement moins efficace dans ces circonstances. La fréquence respiratoire augmente donc pour compenser la différence.
  •  Qualité de l’air ou altitude : Une mauvaise qualité de l’air obligera probablement votre corps à travailler davantage pour fournir à votre organisme la même quantité d’oxygène que celle qui est nécessaire à votre survie. En effet, chaque respiration ne recueille pas la même quantité d’oxygène qu’elle le ferait normalement dans un environnement où la qualité de l’air est plus élevée, ce qui implique un plus grand nombre de respirations par minute pour soutenir votre système. De même, comme la teneur en oxygène de l’air est plus faible en altitude, votre fréquence respiratoire augmentera naturellement à mesure que vous vous élèverez, puisque votre corps absorbe moins d’oxygène par respiration.
  •  Problèmes respiratoires à long terme : Les ronflements importants, la toux et les mouvements excessifs peuvent interférer avec la montée et la descente régulières des intervalles entre les battements qui sont utilisés pour estimer la fréquence respiratoire. Cela peut entraîner une variation occasionnelle de vos données, en particulier si l’une des circonstances énumérées ci-dessus s’applique à vous de manière plus fréquente.
  •  Exercice intense : Un exercice intense axé sur l’endurance musculaire ou la condition physique anaérobie (par exemple, un entraînement HIIT) peut faire en sorte que la fréquence respiratoire reste élevée pendant environ 20 à 40 minutes après la fin de l’entraînement. Gardez cela à l’esprit, surtout si vous envisagez de faire une séance d’entraînement difficile plus tard dans la journée avant de vous coucher.
  •  Anxiété : Les rythmes respiratoires rapides et irréguliers sont associés à une augmentation de l’anxiété.
  •   Changements hormonaux : Les femmes ont tendance à avoir une plus grande variation de leur fréquence respiratoire, car les changements de fréquence respiratoire correspondent aux étapes du cycle menstruel. La respiration est plus lente au début du cycle (phase folliculaire) et s’accélère vers la fin (phase lutéale).
  •   Température de la chambre pendant le sommeil : Si vous dormez dans une chambre qui vous donne chaud ou froid pendant la nuit, vous pouvez constater des changements dans votre fréquence respiratoire, car votre corps fournit plus d’efforts pour compenser ces extrêmes de température. Dans les deux cas, vous verrez probablement une légère augmentation de votre fréquence respiratoire.

Précision de la fréquence respiratoire dans Oura

Dans une analyse menée pour le compte de notre équipe de science des données, qui a comparé la mesure de la fréquence respiratoire dérivée de la photopléthysmographie (PPG) d’Oura à une méthode dérivée de l’électrocardiogramme (ECG), il a été démontré que l’anneau Oura était précis à une respiration près par minute pendant toute la nuit.

L’électrocardiogramme est un examen réalisé dans un cadre médical qui mesure l’activité électrique de votre cœur. La respiration étant difficile à mesurer sans outils invasifs, la fréquence respiratoire dérivée de l’ECG est une pratique bien établie, couramment utilisée et reconnue comme très fiable dans des contextes de recherche de niveau médical.

Les résultats de l’étude sont restés valables pour toute une série de fréquences respiratoires, de la plus élevée (>20) à la plus faible (<14), observées dans le groupe de 43 jeunes adultes en bonne santé, ce qui a permis de classer l’anneau Oura comme un outil valide pour mesurer la fréquence respiratoire nocturne moyenne, au même titre que la méthode dérivée de l’ECG.

Pour en savoir plus sur l’étude réalisée avec la Duke-NUS Medical School et l’Université nationale de Singapour, cliquez ici.

Cet article vous a-t-il été utile ? Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 200 sur 223
Vous avez d'autres questions ? Cliquez ici pour en savoir plus.
Revenir en haut de la page