Introduction à la variabilité de la fréquence cardiaque

La variabilité de la fréquence cardiaque (VFC) est une mesure de la variation du temps (millisecondes) entre les battements de votre cœur. La VFC donne un aperçu de la façon dont votre organisme s'équilibre entre les deux branches de votre système nerveux autonome : le sympathique (combat ou fuite) et le parasympathique (repos et digestion).

Une VFC normale peut varier de moins de 20 à plus de 200 millisecondes, en fonction de divers facteurs tels que l'âge, le sexe, la condition physique et la génétique. La valeur de VFC fournie par Oura se situe dans cette même fourchette. La VFC diffère d'une personne à l'autre. Veillez donc à comparer les changements de votre VFC à vos valeurs de référence et non à celles des autres. Pour connaître votre VFC normale, Oura vous fournit une ligne de base personnalisée.

En règle générale :

  • Une VFC élevée (par rapport à vos valeurs de base) est associée à l'activation de votre branche repos et digestion, à une bonne forme physique générale et à une bonne récupération. Des mesures de VFC nocturnes moyennes plus élevées ont également été associées à une meilleure qualité de sommeil et vice-versa.
  • Une VFC basse (par rapport à vos valeurs de référence) est associée à l'activation de votre branche combat ou fuite, au stress (bon et mauvais), à la maladie et au surentraînement.

Comment la VFC est-elle mesurée dans Oura ?

Oura calcule votre VFC nocturne en utilisant le rMSSD, un paramètre VFC bien connu qui fournit une vue fiable et précise de l'activité de votre système nerveux autonome. La VFC moyenne que vous voyez dans votre onglet Préparation est la moyenne de tous les échantillons de 5 minutes mesurés pendant votre sommeil. La particularité d'Oura est que les changements de votre VFC sont pris en compte toutes les 5 minutes tout au long de la nuit, contrairement à d'autres appareils qui ne mesurent la VFC qu'à un seul moment de la nuit. Le fait d'effectuer des mesures continues tout au long de la nuit permet non seulement d'obtenir une plus grande précision, mais aussi d'avoir une vision plus détaillée de la façon dont votre corps réagit aux facteurs de stress de la journée précédente et se prépare pour la journée suivante.

Comme le montre la vue de l'onglet Préparation ci-dessous, Oura vous fournit les mesures de variabilité de la fréquence cardiaque suivantes :

  • VFC moyenne : Votre VFC moyenne capturée sur toute la nuit
  • VFC max : Votre valeur VFC la plus élevée capturée sur l'ensemble de la nuit
  • Votre tracé de VFC : Vos valeurs VFC capturées toutes les 5 minutes pendant la nuit, affichées sous forme de graphique.

Intro_to_HRV_1_FR.png

Ces données sont disponibles sous l'onglet Préparation, ainsi que dans Tendances. Les tendances sont accessibles en cliquant sur le menu Icon_Bars.png situé dans le coin supérieur gauche de votre onglet Accueil Icon_Home.png

L'observation de votre VRC dans la vue Tendances est un excellent moyen de déterminer si vous avez bien récupéré au cours de la semaine écoulée et si vous souhaitez vous concentrer davantage sur des facteurs de stress internes ou externes dans votre vie. 

Veuillez consulter notre article sur l'utilisation de Tendances pour plus d'informations pour commencer à utiliser cette fonctionnalité.


Interpréter votre VFC à long terme

La VFC ne peut pas à elle seule éliminer votre stress ou améliorer votre forme cardiovasculaire, mais elle peut vous donner un aperçu de la façon dont votre comportement, votre environnement, vos émotions, vos pensées et vos sentiments influencent vos fonctions corporelles. En ce sens, la mesure et le suivi de la VFC peuvent constituer la première étape nécessaire au passage à un mode de vie plus sain : qu'il s'agisse de vous aider à réagir au stress de façon plus positive, d'intégrer davantage d'activité physique dans votre routine hebdomadaire ou de vous faire prendre conscience de la manière dont vos choix alimentaires peuvent placer votre corps en mode combat ou fuite, le suivi de votre VFC est un excellent point de départ.

Si vous souhaitez évaluer votre VFC pour des changements à long terme, nous vous suggérons de vous renseigner sur le Bilan VFC, qui se trouve être l'un de vos facteurs de Préparation.

Consultez l'article de The Pulse intitulé Qu'est-ce que le Bilan VFC pour tout ce que vous devez savoir sur cette métrique essentielle.


Interprétez votre VFC à court terme

1. Interprétez votre tracé VFC

  • Des valeurs de VFC plus élevées ont tendance à se produire pendant le sommeil paradoxal
  • Les valeurs de VFC les plus basses ont tendance à se produire pendant le sommeil profond

2. Interprétez vos valeurs de VFC (hautes et basses)

Les niveaux de VFC qui sont élevés ou légèrement supérieurs à votre fourchette normale sont généralement des signes de bonne récupération. Une VFC plus élevée peut être le résultat de :

  • Un jour de repos bien mérité
  • Une chambre fraîche la nuit
  • La participation à des activités plus conscientes, d'intensité faible à modérée, comme la randonnée ou le yoga
  • L'engagement dans la méditation en pleine conscience

Les niveaux de VFC qui sont inférieurs à la normale sont des signes de tension excessive sur le corps. Une VFC plus faible peut être le résultat de :

  • Déshydratation
  • La consommation d'alcool
  • Un repas ou une séance d'entraînement tard le soir
  • Une maladie
  • Le stress aigu et prolongé
  • Une chambre chaude la nuit
  • Le décalage horaire et les habitudes de sommeil irrégulières
  • Le surentraînement

*Note : naturellement, après une séance d'entraînement intense, votre VFC va probablement diminuer. Au fur et à mesure que vous récupérez, votre VFC devrait rebondir. Si elle ne revient pas à vos valeurs de référence ou si elle met un certain temps à revenir, cela peut indiquer que vous vous entraînez trop souvent ou de manière trop intense.

Des niveaux de VFC considérablement plus élevés ne sont pas nécessairement une bonne chose. Elles peuvent être le signe d’une faible stimulation du système nerveux autonome, qui peut être ressentie comme une baisse d’énergie et une léthargie. Une VFC trop élevée est un signe que votre corps prêt est à relever un défi physique pour développer votre capacité cardiovasculaire en vue d'une meilleure santé.


L'importance de la VFC

Votre système nerveux autonome agit de manière inconsciente et est responsable de la régulation des principales fonctions corporelles telles que le rythme cardiaque, la digestion, la pression sanguine et la respiration, entre autres. Il se divise en deux branches présentées ci-dessus : le sympathique (« combat ou fuite ») et le parasympathique (« repos et digestion »). La variabilité de la fréquence cardiaque est produite par les entrées concurrentes de ces deux branches.

Le système nerveux sympathique est celui qui indique à votre corps de foncer. Le système nerveux parasympathique, quant à lui, lui indique de ralentir et de récupérer. Lorsque ces deux branches fournissent des informations à votre cœur, vous voyez des augmentations et des diminutions de votre fréquence cardiaque, ce qui entraîne naturellement des variations entre les battements. La fréquence cardiaque et la variabilité de la fréquence cardiaque ont tendance à être inversement liées. Un rythme cardiaque plus lent laisse une plus grande place à la variabilité entre chaque battement, ce qui se traduit généralement par une VFC plus élevée. En revanche, une fréquence cardiaque plus rapide limite l'espace de variabilité entre chaque battement, ce qui se traduit généralement par une VFC plus faible.

La variation des battements de votre cœur est un élément positif, car elle démontre que votre système nerveux autonome est équilibré et capable de répondre à une grande variété de stimuli de manière saine. C’est essentiel, car il y aura toujours des signaux d’activation et de désactivation provenant du monde qui nous entoure, ainsi que de l’intérieur de notre propre corps. Notre corps réagit sans cesse aux stimuli positifs et négatifs. Qu’il s’agisse de combattre un virus, de surmonter une mauvaise nuit de sommeil, de rencontrer des klaxons au milieu de la circulation ou de revoir un ami pour la première fois depuis longtemps, notre système nerveux est constamment mis à l’épreuve. Plus votre système nerveux autonome est fort, plus vous pouvez vous adapter facilement à des situations dans lesquelles des stimuli inattendus vous sont envoyés.


À quel moment Oura mesure-t-elle la variabilité de votre fréquence cardiaque ?

Oura se concentre sur la mesure de la variabilité de la fréquence cardiaque pendant le sommeil, afin de bloquer le bruit perturbateur pendant les heures de la journée qui pourrait autrement avoir un impact sur vos données et les rendre difficiles à interpréter. La fréquence cardiaque et la variabilité de la fréquence cardiaque sont deux mesures très sensibles, ce qui signifie qu'elles sont facilement modifiables par des activités aussi simples que boire un verre d'eau, se lever pour aller aux toilettes ou regarder une émission de télévision passionnante.

Pour les propriétaires d'un anneau de 2e génération : Certaines sessions libres fourniront des instantanés de la fréquence cardiaque, de VFC et de la température de la peau à la fin de la session. Ces sessions peuvent être utilisées à tout moment de la journée.

 

Pour en savoir plus sur la VFC, consultez The Pulse.

Cet article vous a-t-il été utile ? Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 732 sur 850
Vous avez d'autres questions ? Cliquez ici pour en savoir plus.
Revenir en haut de la page